Civilisationisme

Publié le par Edjanès

Civilisationisme

 

 

Le lent mouvement qui mène à l'évolution passe par un processus de rationalisation qui apparaît comme le trait caractéristique de l'histoire de l'humanité. Le mouvement civilisationiste se définit en effet comme irrégulier. Il n'est pas question ici d'une quelconque apologie de l'évolutionnisme, car tout comme il ressort de l'œuvre et de la pensée élasienne, le processus de civilisation contient des phases de progression et d'autres de régression, confondues dans un même mouvement d'évolution. Ce qui semble être commun à la plupart de ces phases, c'est un élan fondamental de rationalisation.

 

La formation curiale à la Renaissance semble répondre ainsi à un besoin  d'identification mais entraîne aussitôt une différenciation protectionniste de la part de la noblesse. Celle-ci étant le reflet du souci de la tradition dans la reproduction de la domination(Norbert Elias, la civilisation des mœurs).

 

Quoiqu'il en soit cette volonté identificatrice de la part des notables, partant d'un sentiment social d'infériorisation reflète une logique qui tend vers la raison. C'est cette même logique qui détermine la différenciation protectionniste des classes dominantes.

 

De même les Indiens d'Amazonie, quand ils ont spécialisé leur production et permis aux notions de droit et d'état d'émerger au sein de leurs sociétés, ont répondu à un besoin de rationalisation, permettant la survie de leur système, en permettant la constitution de groupes guerriers qui pouvaient remplir leur nouvelle fonction pendant qu'était assurée la production à laquelle ils ne pouvaient plus se livrer pendant leur nouvelle activité par l'adoption par ces sociétés d'une sorte de production distributive, ceux qui ne produisaient jusque là que pour leurs besoins personnels, produisant dès lors pour ceux de la caste guerrière. Les travaux de Pierre Clastres sont à cet égard riches d'enseignement. En effet sociologie, politologie, ethnographie et anthropologie entretiennent d'étroits rapports dès l'approche d'une compréhension de l'ensemble des notions évoquées, une science complétant l'autre quand elle ne lui fait pas écho directement, ouvrant le champ de la compréhension à de nouveaux horizons

Edjanès

Publié dans My News Factory

Commenter cet article

aflelou 06/06/2007 22:44

ah bon?
Il est fou aflelou il est loup